Hyundai IONIQ 6

Hyundai Motor Company a révélé aujourd’hui le design épuré et intemporel de la très attendue IONIQ 6, le deuxième modèle de sa gamme IONIQ dédiée aux véhicules entièrement électriques.

L’IONIQ 6, que Hyundai décrit comme un « Electrified Streamliner », est sculptée de manière aérodynamique et fait un usage innovant de matériaux durables pour refléter les valeurs des clients des véhicules électriques d’aujourd’hui.

Inspiré par le concept Prophecy EV de Hyundai, l’IONIQ 6 se caractérise par des lignes simples et épurées, ainsi qu’une forme aérodynamique pure que les designers de Hyundai décrivent comme une « efficacité émotionnelle ». L’IONIQ 6, avec sa typologie « Electrified Streamliner » et son intérieur façon cocon, présente une silhouette annonçant clairement une nouvelle ère pour la mobilité électrique.

Le thème général du design, l’unicité éthique, reflète l’engagement que prend Hyundai vis-à-vis de ses clients en matière d’efficacité énergétique et de responsabilité environnementale.

La première mondiale de l’IONIQ 6 aura lieu en juillet, lorsque Hyundai révélera les spécifications complètes, y compris ses caractéristiques et technologies avancées.

marc.autopress@gmail.com

MG dévoile sa nouvelle MG4 Electric

Nouveau modèle, nouvelle plateforme, nouveau segment : MG Motor s’apprête à faire son entrée sur le segment des berlines compactes 100% électriques avec la toute nouvelle MG4 Electric.

Il s’agit du premier modèle MG basé sur la nouvelle plateforme modulaire MSP (Modular Scalable Platform) développée par SAIC Motor, la société mère de MG. La batterie particulièrement fine de la MG4 Electric est initialement disponible dans des capacités allant de 51 kWh à 64 kWh et permettant une autonomie allant jusqu’à 450 kilomètres en cycle WLTP. Ce nouveau modèle MG sera lancé en Europe au quatrième trimestre 2022 et est actuellement dans sa phase finale de tests.

Avec la nouvelle MG4 Electric, basée sur la nouvelle plateforme MSP, le constructeur MG fait son entrée dans le segment des compactes, primordial en Europe, et se positionne comme la solution intelligente aux besoins des automobilistes à la recherche d’un véhicule électrique. Avec une longueur de 4 287 mm, une largeur de 1 836 mm et une hauteur de 1 504 mm, ce nouveau modèle se positionne au cœur de son environnement concurrentiel. La MG4 Electric offre un habitacle confortable et spacieux, avec suffisamment d’espace pour accueillir cinq personnes, tout en conservant des proportions élégantes et athlétiques. En outre, sa répartition des masses idéale (50:50) permet une meilleure tenue de route et un dynamisme supérieur dans les virages. Disposant d’une architecture propulsion, la nouvelle MG4 Electric assure un excellent plaisir de conduite.

La faible hauteur de la voiture est rendue possible par sa batterie particulièrement plate. Il s’agit de la batterie la plus fine développée par SAIC Motor avec une hauteur de seulement 110 mm, elle est même la plus mince de sa catégorie. La MG4 Electric sera initialement disponible avec des batteries de 51 kWh et 64 kWh permettant une autonomie respective de 350 et 450 kilomètres selon le cycle WLTP.

D’autres variantes de la MG4 Electric seront prévues, notamment une version équipée d’une transmission intégrale. Pour la plus grande batterie, le moteur électrique transmet une puissance maximale de 150 kW (204 ch) à l’essieu arrière. La version à batterie de 51 kWh développe quant à elle 125 kW (170 ch). La MG4 Electric accélère de 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, tandis que la vitesse maximale est fixée à 160 km/h.

La MG4 Electric subit actuellement ses derniers tests d’endurances avec plus de 120 000 kilomètres parcourus dans diverses conditions en sur le vieux continent. Il s’agit du premier modèle MG destiné à l’Europe à être basé sur la nouvelle plateforme MSP (Modular Scalable Platform) dédiée aux véhicules électriques et développée par la société mère SAIC Motor. Cette architecture modulaire offre de nombreux avantages en termes de flexibilité, d’optimisation de l’espace, de sécurité, d’expérience de conduite, de gain de poids et de technologies avancées. Sa conception convient à des empattements allant de 2 650 à 3 100 mm, ce qui permet de concevoir sur la même plate-forme différents styles de carrosseries pour différents segments. Cette nouvelle plate-forme modulaire joue donc un rôle important dans la stratégie de croissance de MG en Europe.

Le « ONE PACK » est une batterie de conception innovante dédiée à la plateforme MSP. Grâce à la disposition couchée des éléments de la batterie, la hauteur minimale de la batterie peut atteindre une valeur record de 110 mm, améliorant considérablement l’utilisation de l’espace. Associée à la nouvelle conception du système de refroidissement, la batterie « ONE PACK » offre trois avantages majeurs : une intégration ultra-élevée, une durée de vie ultra-longue et une sécurité « zéro emballement thermique ».

marc.autopress@gmail.com

Peugeot 408, l’inattendue

Avec cette nouvelle 408, PEUGEOT manifeste l’inventivité de ses équipes, en proposant, en haut du segment C, une silhouette fastback inédite : aussi bien dans l’histoire de la Marque que sur le marché automobile actuel, la PEUGEOT 408 est la première du genre.

Inattendue puisque différente, cette PEUGEOT d’une nouvelle espèce offre, en plus de sa posture féline et de son allure unique, l’excellence d’une ingénierie centrée sur l’efficience et une électrification intelligente, ainsi que les émotions procurées par des technologies de pointe dédiées au plaisir de conduire et à un usage instinctif.

La PEUGEOT 408 se distingue tout d’abord par sa silhouette Fastback dynamique et par son concept émancipé des catégories en cours, mais aussi par son style reconnaissable entre tous. La posture, féline, est typique des modèles de la Marque. Les lignes sont acérées, la calandre, qui reprend la couleur de la caisse pour s’intégrer parfaitement dans la face avant, est ponctuée du nouvel emblème de PEUGEOT, frappé d’une tête de Lion. La découpe inversée du pare-chocs arrière surprend, tout en conférant au profil une dynamique inédite.

La 408 est solidement posée sur de grandes roues de 720 mm de diamètre, et les jantes iconiques de 20 pouces présentent un design géométrique disruptif. A l’avant, la signature lumineuse à crocs intègre parfaitement la 408 dans la famille PEUGEOT, tout comme les feux LED à trois griffes à l’arrière.

D’une longueur de 4,69 m, basée sur un empattement long de 2,79 m, la nouvelle PEUGEOT 408 offre une habitabilité remarquable au 2e rang, avec un espace aux genoux de 188 mm. Le coffre à bagages est lui aussi généreux, avec un volume de 536 litres d’eau, modulable jusqu’à 1611 litres une fois les dossiers des sièges arrière rabattus. La hauteur est de 1,48 m, la silhouette en conséquence est fine et élancée. Cela profite à l’efficience aérodynamique.

L’offre des motorisations animant la PEUGEOT 408 comporte deux versions hydrides rechargeables de 180 et 225 ch et une version essence de 130 ch. Toutes trois sont associées à une boîte automatique à 8 rapports EAT8. Une version tout électrique suivra quelques mois plus tard.

La nouvelle PEUGEOT 408 arrivera sur le marché dès le tout début de l’année 2023. Voiture à vocation mondiale, elle sera d’abord produite en France, à Mulhouse, pour le marché Européen puis, très vite dans l’usine de Chengdu en Chine pour le marché local.

L’efficience a été au cœur des préoccupations des équipes de PEUGEOT tout au long de la conception et du développement de la nouvelle 408 afin de réduire sa consommation et de limiter ses émissions de CO₂.

marc.autopress@gmail.com

Première BMW M3 Touring

BMW M GmbH ajoute une nouvelle variante de carrosserie à sa gamme de modèles hautes performances de la classe moyenne haut de gamme. La toute première BMW M3 Touring associe des sensations authentiques de sport automobile à un caractère très distinct et à un éventail plus large de qualités pratiques.

Sa technologie de motorisation est entièrement axée sur la performance et réunit la version 375 kW/510 chevaux du moteur six cylindres en ligne avec la technologie M TwinPower Turbo, la transmission M Steptronic à huit rapports avec Drivelogic et le système de transmission intégrale M xDrive. Le dernier-né de la gamme est donc exclusivement disponible en BMW M3 Competition Touring avec la forme M xDrive (consommation de carburant combinée : 10,4 – 10,1 l/100 km [27,2 – 28,0 mpg imp] ; émissions de CO2 combinées : 235 – 229 g/km en cycle WLTP ; chiffres NEDC : – ).

L’intérieur à usage variable de la première BMW M3 Touring lui confère un profil de caractère distinctif, offrant de nouvelles possibilités d’expérimenter les performances typiques de la M au quotidien. Le nouveau système BMW iDrive avec écran incurvé BMW apporte à l’habitacle des technologies de pointe en matière de contrôle, de commande et de connectivité.

L’offensive de modèles de BMW M GmbH se poursuit dans l’année de son 50e anniversaire avec l’ajout d’un quatrième type de modèle à la gamme BMW M3/M4 aux côtés de la berline, du coupé et du cabriolet. La BMW M3 Touring sera présentée en première mondiale au Festival de la vitesse de Goodwood en juin 2022. Le lancement du marché commencera avec le début de la production en novembre 2022.La BMW M3 Touring sera produite aux côtés de la BMW M3 Berline à l’usine BMW Group de Munich.

La première BMW M3 Touring fait des efforts particulièrement impressionnants pour tenir la promesse traditionnelle de M, à savoir un flair dynamique, une agilité et une précision combinés à une praticité quotidienne sans restriction et une capacité à parcourir des kilomètres. Un design extérieur extravagant met en lumière son concept de véhicule unique, assurant une différenciation claire au sein de la gamme et une aura dynamique inégalée par toute rivale.

Le moteur est associé à une boîte de vitesses M Steptronic à huit rapports avec Drivelogic, qui offre trois programmes de changement de vitesse et peut être commandée à l’aide de palettes de changement de vitesse sur le volant. La puissance du moteur est transmise à la route par le système de transmission intégrale M xDrive, qui fait équipe avec le différentiel M actif sur l’essieu arrière. La répartition de la puissance sur les quatre roues en fonction des besoins optimise la traction de la BMW M3 Competition Touring avec M xDrive, ainsi que son agilité et sa stabilité directionnelle. L’accélération de 0 à 100 km/h (62 mph) prend 3,6 secondes et le sprint de 0 à 200 km/h (124 mph) ne prend que 12,9 secondes. En optant pour le pack M Driver’s Package, la vitesse maximale limitée électroniquement passe de 250 km/h (155 mph) à 280 km/h (174 mph).

Le bouton M Mode, situé sur la console centrale, permet d’ajuster les réactions des systèmes d’aide à la conduite et les contenus affichés sur l’écran d’information et l’affichage tête haute. Les conducteurs de la BMW M3 Touring peuvent également choisir entre les réglages ROAD, SPORT et TRACK.

Le système d’expérience véhicule BMW iDrive de dernière génération de la BMW M3 Touring représente l’incarnation de la numérisation progressive. Il est basé sur le système d’exploitation BMW 8 et, avec l’assistant personnel intelligent BMW et l’écran incurvé BMW, il a été conçu pour permettre une interaction intuitive entre le conducteur et la voiture grâce à des commandes vocales et tactiles naturelles.

Le nouveau BMW iDrive permet la personnalisation via l’identifiant BMW et l’application My BMW App, ainsi que l’utilisation de la carte eSIM personnelle dans le véhicule. L’intégration des smartphones pour l’utilisation de CarPlay® et Android Auto™ fait également partie des spécifications de série. Un système d’antenne compatible avec la 5G assure une connectivité optimisée.

marc.autopress@gmail.com

Alpine A110 Tour de Corse 75

Inspirée de la mythique Alpine A110 ayant participé à l’édition 1975 du Tour de Corse, cette nouvelle série limitée s’illustre par son design iconique et son habitacle résolument sportif.

Taillée pour le rallye, l’Alpine A110 Tour de Corse 75 allie agilité et performance grâce à son châssis et à son moteur de 300 chevaux, plongeant ses passagers dans les sensations du Tour de Corse, le rallye aux 10.000 virages.

La carrosserie jaune contraste avec le capot et le toit noirs profonds. Cette livrée bi-ton iconique noire et jaune est complétée par des éléments graphiques noirs et blancs, caractéristiques du « Tour de Corse 75 ». La signature « Tour de Corse 75 » apposée sur l’aile avant gauche est complétée par un motif emblématique sur les portières reprenant la thématique, un liseré blanc sur le capot, et le n°7 subtilement apposé sur l’arrière en référence à la berlinette de rallye de l’époque.
Les sièges baquets Sabelt® Racing sont brodés au nom du Tour de Corse 75 et peuvent recevoir un harnais compétition. A l’extérieur, les jantes 18 pouces Grand Prix blanc brillant et leurs étriers de frein Brembo® orange affichent l’esprit de compétition de cette série limitée.

Exclusive, l’Alpine A110 Tour de Corse 75 est limitée à 150 exemplaires dans le monde, et reçoit une plaque numérotée de 1 à 150. Cette édition limitée s’équipera également du nouveau système multimédia Alpine avec connectivité AndroidAuto™ et Apple Carplay™. Elle sera réservable via l’application Alpine à partir du vendredi 17 juin matin à 9 heures, au prix de 79.350€ TTC pour la Belgique et 76.726,86 € TTC pour le Luxembourg.

Sur la route, la série limitée A110 Tour de Corse 75 prend la relève d’un véhicule mythique engagé sur l’asphalte du légendaire tracé Corse. L’histoire passionnante de l’édition 1975 se fera ressentir, au volant de cette édition limitée.

Créé en 1956, le Tour de Corse est l’une des épreuves les plus emblématiques du sport automobile, notamment en rallye. En 1967, la compétition est intégrée au Championnat de France des Rallyes et elle devient la manche française incontournable du Championnat du Monde des Rallyes en 1973. Deux années plus tard, 77 équipages fouleront l’asphalte corse mais seulement 22 d’entre eux rallieront l’arrivée, preuve saillante de la difficulté de l’étape. Ainsi, l’édition de 1975 a été le théâtre de nombreux rebondissements.

Alors que l’Alpine A110 et la Lancia Stratos HF se livraient une lutte acharnée pour la victoire, tout devait se jouer dans la dernière spéciale. L’écart oscillait entre 5 et 30 secondes de retard pour l’A110 avant la dernière étape. C’est dans le dernier secteur chronométré que les voitures se livrèrent la dernière bataille de ce Tour de corse, en réalisant le même temps. L’Alpine s’inclinait ainsi de peu, trente-deux secondes les séparant de la plus haute marche du podium.

marc.autopress@gmail.com

BMW R 18 Magnifica

Le salon exclusif Top Marques de Monaco (MC) était la scène parfaite pour présenter le nouveau projet de customisation de la BMW R 18 par Radikal Chopper.

La R 18 Magnifica a été dévoilée le 8 juin lors de la première du salon de Monaco : une réinterprétation extrême du maxi cruiser allemand où le luxe, l’artisanat et la noblesse des matériaux utilisés se rencontrent dans cette moto unique et fascinante. Le développement de ce projet commandé par Officine Riunite Milanesi a été confié au génie et à l’art d’Andrea Radaelli de Radikal Chopper : une heureuse union qui, avec ce premier projet commun, a donné naissance à Radikal Design.

Fabriqué à la main, à partir de matériaux nobles tels que le laiton, l’aluminium et le bois, avec un design à nul autre pareil : c’est le portrait-robot de la BMW R 18 Magnifica. L’idée de construire une moto personnalisée basée sur la BMW R 18 est due à Raffaello Polchi, propriétaire d’Officine Riunite Milanesi et passionné de moto depuis toujours, mais le projet et la main sont d’Andrea Radaelli de Radikal Chopper, un nom bien connu dans le secteur et déjà lauréat du MBE Award 2020 avec son Ad Maiora : une édition spéciale construite avec un soin maniaque à partir d’une BMW R 1100 S. L’approche suivie dans la fabrication des motos Radikal Chopper est vraiment radicale, et le design de la R 18 Magnifica n’est pas différent.

Selon Andrea, « le vélo doit être ma propre création, je n’ai pas envie de draguer ou de modifier un concept déjà mis en place et très bien fait par d’autres. » L’inspiration pour le design de la BMW R 18 Magnifica fait un clin d’œil aux motos vintage des années 1920, 30 et 40 et en particulier la BMW R 37, des objets qui « ont un charme incroyable que même aujourd’hui de nombreuses motos modernes ne peuvent reproduire ». l’utilisation d’un matériau particulier comme le bois rappelle fortement les motos d’autrefois qui l’utilisaient pour certains détails comme les poignées ; une idée qui m’est également venue à l’esprit en pensant aux anciennes BMW des années 1940 à direction en bois L’utilisation de ce matériau répond également à la volonté de mettre quelque chose de « vivant » sur la moto.

De plus, le bois s’inscrit en cohérence avec le design de la R 18 Magnifica, donnant à ce custom un effet chic, rétro et moderne au niveau de la en même temps.

Forgé à la main à partir de matériaux nobles
Pas de CAO ni de rendu comme point de départ, mais tout au plus un croquis de la moto : le reste relève de l’imagination créative d’Andrea Radaelli. La R 18 a d’abord été envisagée sans tous les éléments nécessaires à la production en série puis repensée en respectant les proportions entre l’avant et l’arrière de la moto, pour aboutir à une logique visuelle harmonieuse.

Rien sur la R 18 Magnifica ne s’achète, tout (ou presque) a été pensé et construit à la main. L’exception sont les jantes, usinées à partir de billettes et usinées avec des machines à commande numérique, mais toujours selon un design de Radikal Chopper. Même les disques de frein et les étriers de frein innovants ont été spécialement créés. La queue et le siège sont à suspension monobloc et donnent l’idée de flotter dans les airs. L’arrière est en acajou avec une section centrale en acier inoxydable poli, donnant à la moto un aspect de bijou.

Les fourches ont la même pente que celles d’origine mais un look rappelant celles des motos anciennes, à l’intérieur, elles sont cependant complètement modernes, construites à partir de pièces usinées. Le système électrique n’a pas été modifié; tout est parfaitement fonctionnel. Les dimensions, les jantes et les pneus sont restés fidèles à l’origine : la moto est parfaitement utilisable. Sous l’esthétique rétro se cache une moto technologiquement moderne, allégée d’environ 100 kg : le poids de la BMW R 18 Magnifica est en effet d’environ 250-260 kg, contre 345 kg pour le modèle d’origine.

marc.autopress@gmail.com

La nouvelle Honda Civic à la Design Week de Milan

Afin de célébrer le lancement européen de la nouvelle Honda Civic e:HEV, le modèle a occupé le devant de la scène dans le cadre de l’exposition « Social Garden » de Vanity Fair à l’occasion de la Design Week 2022 à Milan.

« Nous sommes ravis de pouvoir faire découvrir la Civic au public italien. L’accueil fait à la voiture est fabuleux et notre présence à la Design Week de Milan nous donne l’occasion d’échanger avec les clients amateurs de design », explique Simone Mattogno, directeur général de la Division Automobile en Italie.

Lancée en 1972 en tant que « voiture pour les habitants du monde », la Civic est désormais le socle du principe de développement « Man-Maximum, Machine-Minimum ». Selon cette approche, que l’on retrouve aujourd’hui dans l’intégralité de la gamme de produits Honda, la technologie et la conception d’un véhicule doivent en priorité répondre aux besoins du conducteur et des passagers. À bord de la nouvelle Civic, cela se traduit par un confort, une visibilité et une sensation d’espace inédits, complétés par des fonctionnalités de sécurité renforcées et une dynamique de conduite améliorée.

Pour susciter l’esthétique sportive qui caractérise habituellement les coupés, l’empattement de la nouvelle Civic a été allongé de 35 mm par rapport au modèle précédent, avec un porte-à-faux arrière réduit de 20 mm et une hauteur hors tout abaissée. Le point le plus haut du toit a également été reculé par rapport au dernier millésime, avec une pente douce en direction du hayon venant parachever la pureté de la ligne.

Dans l’habitacle, le principe de développement est illustré par un intérieur centré sur l’humain, conçu pour garantir des niveaux supérieurs d’espace et de raffinement. L’habitacle offre une meilleure visibilité et un sentiment accru d’espace grâce à un tableau de bord plat, au positionnement des rétroviseurs extérieurs et aux grandes parois vitrées.

Depuis son lancement il y a cinquante ans, la Civic s’est toujours imposée comme une nouvelle référence, avec plus de 27,5 millions d’exemplaires vendus dans 170 pays. La nouvelle version sera commercialisée en Europe à partir de l’automne 2022.

marc.autopress@gmail.com

Segway dévoile sa nouvelle trottinette à intelligence artificielle

Segway, leader mondial des solutions de micro-mobilité, dévoile son dernier modèle de trottinette électrique à intelligence artificielle (IA) au salon Micromobility Europe (MME) 2022, le salon professionnel le plus influent du secteur, qui se tient cette semaine aux Pays-Bas.

La S90L, qui sera présentée pour la première fois au MME 2022, est une trottinette électrique dotée d’un vaste éventail de technologies d’intelligence artificielle optimisées pour une utilisation partagée.

Les régulateurs et les exploitants de parcs automobiles exigeant un renforcement de la sécurité et de la durabilité des véhicules partagés, les constructeurs ont toujours fait appel à des solutions tierces pour assurer des fonctions telles que la détection des voies de circulation et la détection de stationnement. La S90L de Segway est une première dans le secteur : toutes les technologies d’intelligence artificielle, des capteurs intelligents aux algorithmes, sont conçues et développées sur une seule plateforme intégrée, le Segway Pilot.

Alimenté par les dernières technologies d’intelligence artificielle de Qualcomm et par les capacités de Segway en matière de vision par ordinateur et d’apprentissage approfondi, Segway Pilot est un système qui détecte de manière autonome divers éléments dans un environnement urbain, tels que les trottoirs, les places de stationnement et les piétons, tout en préservant la vie privée en floutant les visages à la prise de vue.

Grâce à des signaux visuels et vocaux, les véhicules équipés de Segway Pilot, tels que la S90L, fournissent des conseils et une assistance en temps réel aux conducteurs, améliorant ainsi la sécurité. Segway Pilot contrôle les différents espaces de stationnement pour les opérateurs et incite les usagers à adopter un comportement responsable en matière de stationnement.

« Nous sommes fiers des capacités de Segway Pilot en matière de conduite semi-autonome, a déclaré Yusen Qin, concepteur d’algorithmes et responsable de la direction générale de la R&D en IA et robotique de Segway-Ninebot. L’IA facilite l’adaptation de la micromobilité partagée à l’évolution des environnements urbains et des exigences réglementaires, et Segway se réjouit de travailler avec ses partenaires pour proposer des solutions innovantes sur une plateforme accessible. »

En plus de la S90L, Segway présente à Amsterdam sa gamme complète de véhicules électroniques partagés, tels que les vélos et les cyclomoteurs électriques. Chaque véhicule est doté de fonctionnalités intelligentes uniques, allant du blocage électrique des roues à la détection automatique des casques. Nombre de ces modèles sont déjà utilisés par des leaders de la micromobilité partagée tels que Lyft, Tier et Helbiz.

Alan Zhao, directeur général de la division commerciale de la mobilité chez Segway-Ninebot, estime que la micromobilité partagée connaît une nouvelle phase de croissance dans le monde post-pandémie. « Les citoyens du monde entier sont plus conscients que jamais de la nécessité d’un transport écologique, et Segway est bien placé pour aider le secteur de la micromobilité partagée à répondre à ces nouvelles demandes. » En début d’année, Segway a célébré la production de sa dix-millionième trottinette électrique, une étape considérable malgré les perturbations de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

marc.autopress@gmail.com

Polestar présentera son premier SUV électrique, la Polestar 3, en octobre 2022

Polestar, la société suédoise de voitures électriques, a annoncé que la première mondiale de sa prochaine voiture, le SUV de performance électrique, la Polestar 3, aura lieu en octobre 2022. La Polestar 3 est le premier SUV de la marque.

Le lancement de cette voiture marque l’entrée de Polestar dans l’un des segments à plus forte marge et croissance de l’industrie automobile, en particulier aux États-Unis.

Au fil du temps, la Polestar 3 proposera un pilotage autonome sur autoroute grâce au meilleur capteur LiDAR de sa catégorie, de Luminar, et à la puissance de calcul centralisée de NVIDIA. A son lancement, la Polestar 3 sera équipée d’une transmission à deux moteurs et d’une grande batterie, avec une autonomie cible de plus de 600 km (WLTP).

La confirmation de la première mondiale s’accompagne d’un nouveau film et d’une première image non dissimulée de la voiture. Les clients peuvent s’attendre à commander la Polestar 3 sur les marchés de lancement initiaux dès le jour de la première. La production devrait commencer au début de 2023, et la Polestar 3 sera fabriquée aux États-Unis et en Chine.

« La Polestar 3 est le SUV de l’ère électrique. Notre identité de design évolue avec cette VE de luxe haut de gamme, avec un caractère de marque fort et individuel », déclare Thomas Ingenlath, CEO de Polestar. « Avec cette voiture, nous ramenons le « sport » au SUV, en restant fidèles à nos racines de performance ».
Thomas Ingenlath ajoute : « Il s’agit d’une étape majeure pour notre entreprise, qui dynamise notre trajectoire de croissance et nous fait entrer dans notre prochaine phase ».
Polestar prévoit de lancer une nouvelle voiture chaque année au cours des trois prochaines années, en commençant par la Polestar 3, et vise à accroître sa présence sur au moins 30 marchés mondiaux d’ici la fin de 2023. Cela soutient les plans de Polestar visant à décupler ses ventes mondiales, qui passeront d’environ 29 000 en 2021 à environ 290 000 à la fin de 2025.

Nouveaux croquis du concept de design Hornet chez Honda

Suite à l’annonce à l’EICMA 2021 du retour de l’illustre nom Hornet dans sa gamme, Honda a publié des croquis qui donnent plus de détails sur le concept de design, mettant en valeur la combinaison de la beauté technique et de l’agressivité qui traversent son ADN.

La création des croquis conceptuels a été dirigée par le centre R&D de Honda à Rome, qui, en étroite collaboration avec la R&D au Japon, est déjà responsable de l’élaboration de l’apparence de nombreux modèles européens à succès récents de Honda, notamment les CRF1100L Africa Twin, CB650R et X- AV.

Le concepteur du nouveau concept Hornet est Giovanni Dovis, 28 ans, qui a récemment dessiné les lignes distinctives du nouvel ADV350.

Giovanni Dovis, Designer, Honda R&D Europe, Italy :

« La philosophie de conception de Honda est de créer quelque chose de pur et de fonctionnel d’une manière simple – des modèles à la fois magnifiquement simples et émotionnellement attrayants. Les croquis montrent comment le concept de design Hornet promet agilité, dynamisme et légèreté grâce à ses proportions minces, sa section arrière pointue et ses lignes super nettes. Il crée un nouveau look aux proportions compactes et présente des caractéristiques de tension et d’agressivité de l’avant vers l’arrière, soulignant le véritable objectif sportif du Hornet« .